LA CREATIVITE ET LA SECURITE FINANCIERE & MATERIELLE

Un des moyens de battre en brèche le surmenage est de nous interroger sur notre besoin de sécurité. Dans un monde marqué par l’incertitude, la richesse matérielle passe pour la panacée universelle. Elle garantit, paraît-il, la sécurité économique, physique et psychologique. À écouter conseillers financiers, banquiers et assureurs, se constituer un gros portefeuille de valeurs immobilières et boursières serait le meilleur moyen de vaincre l’incertitude.

 

Même un abruti peut accoucher

d’UNE GRANDE IDÉE OU DEUX.

 

C’est là que la plupart des grandes idées s’arrêtent :

AU STADE DE L’IDÉE.

 

Vos idées ne seront géniales que dans votre esprit

– et sans intérêt pour le monde réel – tant que vous

n’oserez pas EN FAIRE QUELQUE CHOSE.

 

 

Des paroles qui ne s’accordent pas aux actes sont sans valeur.

Ernesto Che Guevara

 

 

L’aptitude à concrétiser ses rêves est le secret du succès.

Henry Ward Beecher

 

 

Il s’agit de rendre visible ce qui, sans vous, serait peut-être resté invisible à jamais.

Robert Bresson

 

 

Contrairement à ce que beaucoup de gens croient, la sécurité, au sens où on l’entend traditionnellement, est loin de contribuer à notre confort intérieur.

« Personne, depuis le début des temps, n’a connu la sécurité », disait Eleanor Roosevelt. Autrement dit, une sécurité basée sur des fondations matérielles ne peut être que précaire. C’est une banalité de dire que l’argent ne met pas à l’abri des problèmes de santé, des accidents de la route ou des attentats terroristes.

Ceux qui en possèdent le plus savent d’ailleurs qu’ils sont à la merci d’une crise monétaire. N’est-il pas curieux que nous cherchions à ce point à assurer notre sécurité, alors qu’une telle chose n’existe pas.

Afin d’avoir une meilleure idée de la sécurité que procure l’argent, tournons un instant notre regard vers ceux qui sont le plus préoccupés d’assurer leur sécurité matérielle.

Les individus obsédés par leur sécurité ont tendance à être rigides, inflexibles, peu adaptables et peu créatifs. Leurs dépenses se limitent généralement à satisfaire les besoins les plus basiques : nourriture, vêtements, chauffage et logement ; et même pour le nécessaire, ils ne se sépareront de leur argent que s’ils sont sûrs de faire la meilleure affaire possible.

 

Voir leur compte bancaire diminuer à cause d’une grosse dépense les rend malades d’anxiété, et crée un véritable sentiment de vulnérabilité. Chaque sou dépensé semble les déposséder d’un peu de leur sécurité.

 

Pour certains, la sécurité a les traits d’un travail stable, avec des horaires réguliers, des responsabilités bien définies, un avenir tout tracé. Il faut bien entendu qu’un salaire tombe à chaque fin de mois, et pour cela, ils accepteront un revenu modeste mais régulier, avec une petite augmentation de temps en temps.

Ceux qui souscrivent à cette définition, ne se rendent pas compte que s’accrocher à un travail ne garantit en rien la sécurité. Les emplois d’aujourd’hui sont par nature beaucoup moins stables qu’ils n’étaient il y a quelques années. La seule sécurité qu’offre un emploi, c’est celle de pouvoir payer ses factures aujourd’hui, mais lorsque les gens frileux perdent leur emploi, présumé stable, c’est leur sécurité qu’ils perdent.

 

Celui qui ne prend pas de risques a peu de chances de se tromper, mais celui qui TENTE DES CHOSES RISQUÉES, et qui rate souvent, fera UN VOYAGE bien PLUS INTÉRESSANT.

 

Dieu ne nous demande pas de réussir, seulement d’essayer.

Mère Teresa

 

La véritable sécurité est en soi. On sait qu’on peut y arriver, et personne ne peut nous enlever cette certitude. Mae West

Il n’est pas surprenant que Tennessee Williams ait écrit que « la sécurité est une forme de mort ». En fait, l’obsession de la sécurité est incompatible avec une vie prospère et sereine. Pour se sentir en sûreté dans un monde mouvant, il faut paradoxalement beaucoup moins se soucier de sécurité.

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que ce que l’on entend de nos jours par « sécurité » n’a pas grand-chose à voir avec la signification première de ce mot.

Loin de faire référence à l’argent et aux biens matériels, le mot « sécurité », du latin securus, veut dire « sans souci ».

Sous cet angle, la sécurité traduit un état intérieur qui n’a rien de commun avec l’argent qu’on gagne.

Si l’on s’en tient à cette définition, seuls les gens créatifs, qui ne sont pas obnubilés par la volonté d’ « asseoir » leur fortune, se sentent sécurisés.

À y regarder de près, les personnes les plus soucieuses de leur sécurité sont les plus fragiles sur le plan psychologique, tandis que les personnes qui s’en préoccupent le moins – celles qui s’appuient sur leur créativité – sont les plus solides.

 

Il est également intéressant d’essayer de comprendre ce qui fait la réussite des personnes créatives. On constate d’emblée qu’elles possèdent des caractéristiques qui les distinguent nettement des individus obnubilés par la sécurité.

Ainsi, les créatifs, qui recherchent le bien-être, aiment le flou, détestent la routine qu’imposent des horaires réguliers, remettent en cause le statu quo, pensent par eux-mêmes, d’une manière souvent originale et stimulante.

À la différence des tempéraments soucieux de stabilité, les gens créatifs sont aventureux, prennent volontiers des risques et se lancent dans des projets nouveaux et ambitieux. Ils veulent aussi réussir et être reconnus en fonction de leurs mérites personnels. Ils croient en eux et ne cherchent pas à bénéficier d’aides ou d’avantages sur les autres.

 

La sécurité est L’OBSESSION

des esprits médiocres,

et le CAPRICE des grands.

 

 

Être habile à son métier vaut mieux que fortune hériter.

Proverbe gallois

 

Rien de fâcheux ne peut nous arriver. Si on nous met à la porte, ce n’est pas un échec, juste un réexamen de notre vocation.

P. J. O’Rourke

 

Gardons notre bonne humeur, en nous rappelant toutefois que les épreuves les plus dures à supporter sont celles qui n’arrivent jamais.

James Russell Lowell

 

Un de leurs traits les plus séduisants est la souplesse avec laquelle les créatifs négocient les tournants imprévus de l’existence. Bien qu’ils n’anticipent pas les accidents de parcours, contrairement aux partisans de la sécurité, les individus créatifs sont beaucoup plus aptes à leur faire face. Et quand ils sont frappés par un coup du sort, ils y trouvent souvent une forme d’opportunité, comme si l’adversité leur mâchait une partie du travail.

Ainsi, à la différence des esprits prudents, les gens créatifs, dont l’identité repose sur des passions, des valeurs, des convictions, une intelligence critique et une forte imagination, envisagent les revers économiques comme des circonstances ennuyeuses tout au plus.

Certains y trouvent même l’occasion de concevoir quelque innovation constructive pour la collectivité, tout en créant de la richesse.

Il est clair que l’obsession de la sécurité, telle qu’on l’entend aujourd’hui, revient à refuser de vivre au plein sens du terme. Il est impossible de laisser la place à la prospérité et à la réussite quand on est obnubilé par la sécurité.

Une certaine aisance financière peut vous aider à réaliser certaines des choses que vous désirez, mais certainement pas vous garantir la sécurité dans tous les domaines (économique, physique, affectif…).

Savoir que vous avez en vous la créativité nécessaire pour vous en sortir quoi qu’il arrive est votre meilleure assurance.

 

Lorsque vous pensez à votre sécurité, rappelez-vous qu’elle peut se définir, comme la réussite, de multiples manières. Dès lors que vous êtes moins soucieux de consolider votre patrimoine que de préserver votre créativité et votre équilibre personnel, la sécurité prend un tout autre sens./.

 

JE VOUS RECOMMANDE CES DEUX BILLETS très enrichissants :

http://afripreneurs.org/profiles/blogs/reussir-quand-on-est-paresse...

http://afripreneurs.org/profiles/blogs/suite-partie1-reussir-quand-...

 

Publié  par Abel DEDO

Vues : 301

Commenter

Vous devez être membre de Réseau Afripreneurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Réseau Afripreneurs

Commentaire de zeba noufou le 31 mai 2012 à 19:09
En resumé de tout
qui ne risque rien n'aura rien
Commentaire de saliou sene le 25 mai 2012 à 7:22

Quelle vérité !

© 2019   Réalisé par DEDO ABEL FABRICE.   Sponsorisé par

Personnaliser votre badge  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation