Des chercheurs affirment qu’un individu moyen produit entre 60 000 et 80 000 pensées par jour. Impressionnant, non ? Imaginez le potentiel qu’elles représenteraient si seulement une fraction d’entre elles était source de créativité.

Tout cela est bien gentil, seulement il y a juste deux petits problèmes.
Ce sont pratiquement toujours les mêmes pensées, depuis de longues années. Pire, elles sont pour la plupart négatives, dictées par la peur et l’inquiétude.

 

La peur et la timidité nous font perdre nos moyens. Certains d’entre nous ont renoncé à écrire par crainte de ne pas être publiés ; d’autres ayant un grand talent d’acteur ont fait des études de droit de peur de décevoir les ambitions de leurs parents. D’autres enfin, malgré un timbre de voix exceptionnel, sont devenus comptables par peur de finir comme la cigale de la fable.


De même, dans la majorité des cas, les personnes qui travaillent plus qu’il n’est nécessaire sont mues par l’angoisse et la peur, et non par le désir de créer. Elles s’enferment dans l’idée que le seul moyen raisonnable de s’en sortir sur le plan économique est de se dévouer corps et âme à l’entreprise et de travailler dur. Il en résulte un profond déséquilibre, un sentiment de frustration, et toujours plus de déceptions.

 

Si une pensée positive produit une énergie positive, une pensée négative, inspirée par la peur, l’inquiétude, l’envie, la haine ou la colère, rend nos idées confuses et nous éloigne de notre objectif. Il est impossible d’avoir le sentiment d’un quelconque bien-être tant que nous ne parvenons pas à surmonter l’inquiétude et la peur par une pensée positive. 

 

 

Aucun pessimiste n’a jamais découvert

les secrets des étoiles, ni vogué vers des terres inconnues,

ni ouvert un nouvel Éden pour l’esprit humain.

Helen Keller

 

 

 

VOS PENSÉES vous affectent forcément.

Pensez que la vie est FACILE,

Ou pensez qu’elle est DIFFICILE.

De toute façon, ELLE VOUS DONNERA RAISON.

 

 

 

Celui qui recherche la réussite et se prépare à l’échec,

récoltera la situation à laquelle il s’est préparé.

Florence Scovel Shinn

 

 

Le plus remarquable, dans l’esprit humain,

c’est sa capacité à se limiter.

Celia Green

 

Reconnaissons qu’il est difficile de faire preuve d’imagination pour gagner de l’argent lorsque l’inquiétude nous ronge. En outre, même si nous arrivons à produire une idée ou deux, cela ne changera rien, car nous aurons trop peur de prendre des risques pour les réaliser, aussi brillantes soient-elles.

 

Curieusement, beaucoup de gens semblent persuadés que l’inquiétude joue un rôle utile ; à mon avis, c’est plutôt l’inverse. Quand on fait le compte, on s’aperçoit que la plupart de nos inquiétudes, sinon toutes, sont parfaitement vaines. À l’extrême, l’inquiétude finit par aggraver le problème. Il est clair que la peur et l’anxiété ne nous aident pas à atteindre notre but d’une manière détendue. Elles nous vident au contraire de notre énergie et nous empêchent de concrétiser nos rêves, d’obtenir ce que nous désirons.

 

Une anxiété excessive et la peur de prendre des risques pour remédier à nos difficultés, non seulement répriment notre créativité, mais finissent par étouffer nos rêves et nos espoirs, nous faisant perdre ainsi toutes nos chances d’accéder un jour à la prospérité.

 

Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, après toutes ces années, s’inquiéter de ses problèmes, c’est un peu comme observer des voisins méchants à travers des jumelles. Cela ne les fait pas disparaître ; bien au contraire, ils paraissent bien plus grands – et bien plus méchants – qu’ils ne le sont en réalité.

 

Merci & @ Bientôt !


                                                                                                 

www.africapub.biz

 

 

Vues : 249

Commenter

Vous devez être membre de Réseau Afripreneurs pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Réseau Afripreneurs

© 2019   Réalisé par DEDO ABEL FABRICE.   Sponsorisé par

Personnaliser votre badge  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation